shiatsu
amma assis
réfléxologie
kobido

Amma assis

Une technique traditionnelle millénaire résolument moderne !

Un peu d'histoire

Le Amma assis trouve sa source en chine, il y a environ 4000 ans, il a ensuite traversé la Corée pour arriver au Japon, il y a 1300 ans.
Le Amma assis (qui signifie littéralement « apaiser par les mains ») est une approche énergétique basée sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise.

Repris aux Etats-Unis en 1983 grâce à David Palmer, le Amma assis est introduit par Tony Neuman en France (son assistant durant 7 ans) et connaît depuis un formidable essor en Europe.

La technique

Le Amma assis cherche à accroître le courant de « ki » (prononcer tchi), ou énergie vitale grâce à la libération d’énergie bloquée dans les méridiens - les canaux d’énergie qui parcourent le corps de chaque individu. Lorsqu’il y a des blocages le long de ces méridiens, le flux énergétique est entravé.

La stimulation des points d’acupression situés sur les méridiens élimine les blocages énergétiques et l’écoulement d’énergie s’en trouve accru.

Les points d’acupression sont comme des puits qui s’enfoncent profondément dans les canaux d’énergie.
Le praticien utilise 23 techniques sur 170 points de pressions. La séance se compose en séquences chorégraphiées constituant un kata - comme dans les arts martiaux - permettant d’obtenir un maximum d’efficacité à travers chaque geste.

Le Amma assis consiste en un enchaînement de mouvements doux et précis composé de : pressions, étirements, percussions et balayages appliqués sur le dos, les bras, les mains, la tête et la nuque.

Ce travail énergétique se réalise assis, sur une chaise ergonomique très confortable. La technique du Amma assis est pratiquée sur le dos, les bras, les mains, la tête et la nuque.

Le Amma assis s’adresse à tous, sans danger, sauf contre-indications : antécédents au niveau de la colonne vertébrale, mauvais état de santé général, traitements médicamenteux particuliers, femmes enceintes.